Textes de chansons

sacem.jpg

Parce qu'il est difficile de retrouver ici plus des trois mille textes écrits à ce jour, j'ai fait le choix de faire figurer les plus expressifs. Quelle qu'en soit leur exploitation actuelle, sachez qu'ils m'ont profondément touché.

Butterfly_edited.jpg
sentier de randonnée pédestre

 

Jusqu’à présent

Je n’ai vu de la vie que son côté sombre

Jusqu’à présent

Je n’ai distingué de la nuit, que ses ombres

 

Mes yeux sont restés fermés,

Insensibles à la beauté des lieux et des âmes

Combien de larmes ont coulé,

Par ma faute, sur la peau si fragile des femmes

Et dire

Que de l’autre côté de la toile,

Se cachent le soleil, les étoiles

Alors je vais vivre

Je vais vivre je te le promets

Chérir le moindre instant qui passe

Sortir mon coeur de cette impasse

Jamais encore

Je n’avais foulé la terre après l’averse

Jamais encore

Je n’avais goûté pareille sensation d’ivresse

 

Mon cœur ne fait que s’ouvrir

Comme une fleur de lotus sur l’eau d’un étang

D’où l’amour rêve de jaillir

faisant feu de tout bois et sou-ffle de tout vent

Et dire

Que de ce côté de la toile,

Il y’a le soleil les étoiles

Alors je vais vivre

Je vais vivre je te le promets

Chérir le moindre instant qui passe

Sortir mon coeur de cette impasse

Jusqu’à présent

J’n’ai pas eu le courage de rester un enfant

Jusqu’à présent

Je n’ai pas appris à rêver chez les Grands

 

Laissez-moi m’émerveiller

devant un sarment de vigne, un épi de blé

Saisir toute l’ébriété

d’une fleur de tournesol, un moulin indompté

 

Et dire …

Que de ce côté de la toile,

bri-llent le soleil, les étoiles

Alors je vais vivre

Je vais vivre je te le promets

Chérir le moindre instant qui passe

Sortir mon coeur de cette impasse

Vivre

Vivre

Chérir le moindre instant qui passe

Sortir mon coeur de cette impasse

Capture d’écran 2022-10-17 112823.jpg

ALORS JE VAIS VIVRE

Sablier

Des grains de sable juste des grains

Dans l'entonnoir de tes souvenirs

Et ce passé là qui revient

Avant de t'endormir

Bien sur on n'y peut pas grand-chose

Le train est là attend déjà

Bien sur défleurissent les roses

Même les plus belles perdent leur éclat

 

Le responsable c'est le temps

Le temps qu'on laisse le temps qu'on prend

Le responsable c'est le temps

Le temps qui blesse le temps qu'on fuit

Le temps qui passe, comme un passe-temps

qu'on a trop poursuit

Le responsable c'est le temps

Le responsable c'est le temps

Des grains de sable juste des grains

poussières d'envie déjà passées

Et ce sablier bientôt plein

qu'on peut plus retourner

 

 

LE RESPONSABLE
C'EST LE TEMPS

Bien sur, on n'y peut pas grand-chose

Le train est là attend déjà

Bien sur défleurissent les roses

Même les plus belles quand tout s'en va

Le responssable c'est le temps

Le temps qu'on laisse le temps qu'on prend

Le responsable c'est le temps

Le temps qui blesse le temps qu'on fuit

PAPILLON DE LUMIERE

Rien n’est plus fort qu’être en scène

Petite chenille je rêvais déjà de ça

Exister montrer à ceux que j’aime

Oh combien tout ça était inscrit en moi
 

Les filets qu’on

me tend, les pièges de ces gens

Les obstacles au-devant je passe au travers

Les mots lourds et blessants les langues de serpent

Ne sont qu’une suite de paroles en l’air

Papillon de lumière

sous les projecteurs

Papillon de lumière

revit dans vos cœurs

 

Papillon de lumière

Garde tout son mystère

Papillon de lumière

n'a plus rien d'éphémère

Je me donne telle que je suis

Sans chercher à tricher face à vous

Même mes larmes ne sont que de l’eau depuis

qu’un beau jour je vous ai tout confié de moi

Les filets qu’on me tend les pièges de ces gens

Les obstacles au-devant je passe au travers

Les castings éprouvants les cris au suivant

ne sont que des barrières à mes prières

Papillon de lumière

sous les projecteurs

Papillon de lumière

revit dans vos cœurs

 

Papillon de lumière

Garde tout son mystère

Papillon de lumière

n'a plus rien d'éphémère*

Cette énergie en moi

Qui brûle de partout

Je veux la partager

qu’avec vous
 

Papillon de lumière

sous les projecteurs

Papillon de lumière

revit dans vos cœurs

 

Papillon de lumière

Garde tout son mystère

Papillon de lumière

n'a plus rien d'éphémère

A quoi ça sert d'être parti

si c'est pour jamais revenir

A quoi ça sert de rester petit

Si c'est pour jamais grandir Autant

Le responsable c'est le temps

Le temps qu'on laisse le temps qu'on prend

Le responsable c'est le temps

Le temps qui blesse le temps qu'on fuit

Le temps qui passe comme un passe-temps

qu'on a trop poursuit

Le responsable c'est le temps

jeune modèle

Quelqu'un vient de faire tourner

Les moulins à prières

Une page pour moi s'est tournée

Et m'apitoyer à quoi ça sert

 

Mouton noir j'ai été

Bien trop cherché à plaire

Tant vouloir être acceptée

j'étais perdue

Aujourd'hui tout s'éclaire

Eighteen

j'ai pas vu passer

Eighteen

J'ai l'âge d'un moine de

Tien Tsin

qui aurait vécu mille vies avant moi ...

 

Eighteen

Dans ma prison de

Sing Sing

Quand j'peux j'm'évade sur

Les cimes

Perdu dans mes souvenirs d' Himalaya

Longtemps restée enfermée

Dans ce monde intérieur

Incapable de me livrer

Ouvrir mon cœur

A ceux qui voulaient m'aider

Défi de fille dont le corps

N'est seulement que silence

Défi d'une vie faite encore 

De coupable abstinence

 

Eighteen

j'ai pas vu passer

Eighteen

J'ai l'âge d'un moine de

Tien Tsin

Qui aurait vécu mille vies avant moi

Eighteen

Dans ma prison de

Sing Sing

Quand j'peux j'm'évade sur

Les cimes

Perdu dans mes souvenirs d' Himalaya

Derrière moi toutes ces murailles

ces angoisses, qui n'avaient pas lieu d'être

Derrière moi toutes ces batailles

Tant d'autres choses à transmettre

Eighteen

J'ai pas vu passer

Eighteen

J'ai l'âge d'un moine de

Tien Tsin

Qui aurait vécu mille vies avant moi 

Eighteen

Dans ma prison de

Sing Sing

Quand j'peux j'm'évade sur

Les cimes

Perdu dans mes souvenirs d' Himalaya

EIGHTEEN

Ombre

CETTE  ELLE

Comme une épave

Au bout de l'abysse

Un trou sans fond

Où lentement elle glisse

 

Elle se prépare

A dériver tranquille

A l'abandon

Sans pour autant couper le fil

Qui la retient au monde

Cette Elle

La fille dans le miroir

Cette Elle

Qu'elle ne reconnaît pas

Cette Elle

Qu'elle a peur d'entrevoir

Cette Elle

Qui n'est plus vraiment moi

Comme une absente

Au bout d'une impasse

Un corps sans âme

Qui trouve plus sa place

Longue la pente

A faire en sens inverse

Fragile la flamme

Qu'il lui faut rallumer sans cesse

Pour revoir la lumière

 

Cette Elle

La fille dans le miroir

Cette Elle

Qu'elle ne reconnaît pas

Cette Elle

Qu'elle a peur d'entrevoir

Cette Elle

Qui n'est plus vraiment moi

A nos amours

A nos bataille

s Anorexiques

Je veux trinque

r je veux t'aimer

et sans limite

Accepter cette Elle

Protectrice

Qui me ramènera à vous

Cette Elle

La fille dans le miroir

Cette Elle

Qui me sourit déjà

Si frêle

Mais heureuse d'être là

Sait-elle

Le pas qu'elle a fait là

Chanteuse

Parce que tu trembles

Tu regardes dans le vague

Et ton rire les dérange

Parce que tu cries

Et tu sursautes à table

De place ils te changent

 

Comme s'ils avaient peur

De tes éclats de joie

De tes éclats de vie

Et chanter avec toi cette mélodie
 

La première voix qu'on entendra

Sera la tienne

La première voix te portera

Vers la lumière

La première voix nous donnera

Des ailes

 

Parce que tu tiens

Oh pas très bien ta tête

Quand elle penche comme une tour de Pise

 

Parce que tu rêves

Et qu'ils te croient trop bête

Pour ne pas comprendre leurs rires

Comme s'ils avaient peur

De tes éclats de joie

De tes éclats de vie

Et chanter avec toi cette mélodie

La première voix qu'on entendra

Sera la tienne

La première voix te portera

Vers la lumière

La première voix nous donnera

Des ailes

Si tu prenais le temps

Rien qu un instant

D'écouter chanter mon cœur

Si tu prenais le temps

Juste un instant

Tu comprendrais ma douleur

La première voix qu'on entendra

Sera la tienne

La première voix te portera

Vers la lumière

La première voix nous donnera

Des ailes

La première voix qu'on entendra

Sera la tienne

La première voix te portera

Vers la lumière

Chante pour toi

Chante pour moi

Et tous tes frères

La première voix sera la tienne

LA PREMIERE VOIX

Champ brumeux

Lui prendre la main

La guider où elle va

Si elle s'en souvient,

On aura fait un pas

Qui je suis pour elle

A si peu d'importance

Mais s'en rappelle-t-elle

après ces longues vacances

Comme des absences

La tête qui part à la dérive

Comme des absences

L'impression un moment que tout se fige

Et disparaissent

De sa mémoire

Ceux qu'elle a cru pouvoir aimer

Et que la vie

Lui ordonne maintenant d'effacer

Et que la vie

Lui ordonne maintenant d'effacer

Soudain un regard,

Une esquisse de sourire

Des notes de Mozart

Qui la font s'attendrir

Et des flots de larmes

Qu'elle ne peut contenir

Vécu pour elle comme un drame

Tragédie de Shakespeare

Comme des absences

Ces longs voyages qui s'éternisent

Comme des absences

Dont elle revient encore

Mais qui l'épuisent

Où disparaissent de sa mémoire

Ceux qu'elle a cru à ses côtés
 

Et que la vie c'est vrai

Lui intime d'oublier

Et que la vie c'est vrai

Lui intime d'oublier

          COMME DES ABSENCES

Tour de Pise

J'ai comme un penchant, de tour de Pise

En apercevant ton tour de rein

Il faut que je m 'incline

Devant la grâce de tes saints

 

Oser dos au Colisée

Me plier pour un baiser
 

Viens je t'emmène en Italique

Courbe-toi

Viens je t'emmène en Italique

Stasera

Délier la dolce vita

Du monde au balcon belle Giulietta

Dans Verone, jamais tu te défiles

Et tout Cinecitta

Pourrait en faire un film

 

Oser dos au Colisée

L'absence de verticalité

Viens je t'emmène en Italique

Courbe-toi

Viens je t'emmène en Italique

Stasera

Délier la dolce vita

Comme Pompéi

Dans tous ses Etna

Tu m'as mis

Porca miseria

Viens je t'emmène en Italique

Courbe-toi

Viens je t'emmène en Itali-que

Stasera

Délier la dolce vita

 

Viens je t'em-mène en Italique

Penche en moi

Viens je t'emmène en Itali-que

Stasera

Gondoler juste toi et moi

JE T'EMMENE EN ITALIQUE

Penser l'homme sur canapé

Rien n'est plus pareil

Comme si le monde avait changé

Me manque son soleil

Le seul capable d'illuminer

Ses nuits comme les jours

 

Se peut-il qu'il y ait quelque part

Un endroit caché où le revoir

Se peut-il qu'il soit si loin déjà

Sans laisser perdurer un infime espoir

 

Se peut-il qu'il m'observe de là-bas

Et me donne la force que je ne n'ai pas

Se peut-il qu'il m'aime plus fort

Depuis qu'il habite en moi

Ètrange Èmotion

Qui parcourt chaque parcelle

De mon corps

Agité d'un frisson

Que j'ai jamais ressenti encore

Comme s'il me tenait la main

Se peut-il qu'il y ait quelque part

Un endroit caché où le revoir

Se peut-il qu'il soit si loin déjà

Sans laisser perdurer un infime espoir

 

Se peut-il qu'il m'observe de là-bas

Et me donne la force que je ne n'ai pas

Se peut-il qu'il m'aime plus fort

Depuis qu'il habite en moi

Je ne suis pas fou

Je l'ai pas rêvé

Les oiseaux s'envolent

Et la magie est passée

Mais quelque chose

Suspendu dans l'air

Est resté sur pause

Le temps du secret

 

Se peut-il qu'il y ait quelque part

Un endroit caché où le revoir

Se peut-il qu'il soit si loin déjà

Sans laisser perdurer un infime espoir

 

Se peut-il qu'il m'observe de là-bas

Et me donne la force que je ne n'ai pas

Se peut-il qu'il m'aime plus fort

Depuis qu'il habite en moi

Rien n'est plus pareil

Je n'éprouve plus la même douleur

Au fond de mon cœur

 

Se peut-il qu'il ...

SE PEUT-IL QU'IL

Sports extrêmes en plein air

Faire comme les autres

On t'a appris

Et à la lettre

t'as tout suivi

De leurs conseils indispensables

 

A coup de pub

On t'a fait croire

Que le bonheur

C'était d'avoir

Tout posséder comme un nabab

 

Fais passer Fais passer,

Aujourd'hui ce qui passe

Et repasse

Nous dépasse

Ou t'angoisse

Fais passer Fais passer

Ce dont t'as pas besoin

Pour être libre

 

Fais passer Fais passer

Ce qui lasse

Et s'entasse

Si te glace

Le cœur dans l' impasse

Deviens cet autre

Capable enfin

Pleinement de vivre

Crois-tu qu'il faille

Que tu succombes

A ces lubies,

Qu'engendre le monde

Devenu pour toi superficiel

 

N'existe-t-il

Pas d'autres envies

Qui vaillent la peine

Que tu les vives

Pour te sentir pousser des ailes

 

Fais passer Fais passer,

Aujourd'hui ce qui passe

Et repasse

Nous dépasse

Ou t'angoisse

Fais passer Fais passer

Ce dont t'as pas besoin

Pour être libre

 

Fais passer Fais passer

Ce qui lasse

Et s'entasse

Si te glace

Le cœur dans l' impasse

Deviens cet autre

Capable enfin

Pleinement de vivre

mains tenant

A attendre un signe de lui

Tu t'épuises et tu t'affaiblis

Et comment te laisser comme ça

Toi l'amie qui est tout pour moi

 

Va où l'amour

Est le plus fort

Va où l'amour

Fait rêver encore

Ne laisse personne

détruire ton rêve

 

On s'est promis de se soutenir

Un serment que j'aimerais tenir

Plus envie de te voir tomber

Mais t'aider à te relever

 

Va où l'amour

Est le plus fort

Va où l'amour

Fait rêver encore

Ne laisse personne

détruire ton rêve

Où le vent te mène

Tu iras

Des jours des semaines

Le chercheras

Ce garçon capable

De te redonner vie

 

Va où l'amour

Est le plus fort

Va où l'amour

Fait rêver encore

Ne laisse personne

détruire ton rêve

 

A attendre choisis de partir

Besoin que tu as d'en guérir

Va où l'amour

FAIS PASSER

VA OU L'AMOUR

En-tête 2

En-tête 2

Statue de la Liberté

BATTERY PARK JUILLET 

Quitte tes bureaux quitte tes gratte-ciels

Ils peuvent bien attendre un peu tes mails

A la Guardia Aéroport

Viens me chercher je t'attends encore

 

Tout Big Apple est de sortie

Va pas faire des heures sup ma frenchie

On va manquer les confettis

Les sirènes des bateaux sur l'Hudson

 

No time to loose

New-york attend

Sur les pelouses

Look at

Look at

the foule

 

Battery park le 4 juillet

Battery Park je te promets

Des drapeaux sur Manhattan

Un tour en aéroplane

Et le statut

de la liberté

 

Battery park le 4 juillet

Battery Park si tu m'remets

Les clés d'la ville qui dort jamais

Tous les deux comme on s'ra bien

En liberté

A déployer nos ailes

Couple amoureux

C'est comme un crush

Ça prévient pas ça vient comme ça

Comme un crush

 

Dès que je t'ai vu

Mon cœur a compris Le deal

Tout était prévu

Même ce dîner en ville

Le destin fait si bien les choses

Quand il sème devant toi les roses

T'as plus qu'à te laisser guider

Sans même t'expliquer ce love

C'est comme un crush

Ça prévient pas ça vient comme ça

Comme un crush

C'est comme un crush

Comme quand tu sens tes joues qui flushent

Sous tes veuch

Extension de blush

Nos vies sont écrites

Et tu le savais avant moi

Cette météorite dans le ciel c'était toi

Mon cœur

C'est comme un crush

Ça prévient pas ça vient comme ça

Comme un crush

C'est comme un crush

Comme un crush

 

Comme quand tu sens

Tes joues qui flushent

Sous tes veuch

'Extension de blush

L'univers a ses mystères-là

Comme des bulles de phylactères toi

Tu as rempli ce vide en moi

Qui ne trouvait pas son complément

Complément d'âme

 

C'est comme un crush

Ça prévient pas ça vient comme ça

Comme un crush

C'est comme un crush

Comme un crush comme un crush

Comme un crush

Comme quand tu sens tes joues qui flushent 

Sous tes veuch'

Extension de blush

C'est comme un crush

Ça prévient pas ça vient comme ça

Comme un crush

 

C'EST COMME UN CRUSH

Château

Et tout ce chemin qu'il reste à faire

Quitter ce pays que tu aimais

Dire adieu au village à la terre

Et à la maison qui t'a vu naître

Et cette route que tu ne connais pas

La peur de faire des mauvaises rencontres

Ils ne sont pas si loin les soldats

La menace et les fusils qui grondent

Mais l'amour au bout est le plus fort

Diamantina il t'appelle

Diamantina et tu l'aimes

C'est sa voix

Que tu entends

 

Diamantina il t'appelle

Diamantina t 'es sa reine

Entends son souffle

Là dans le vent

 

Garde courage

 

Diamantina il t'appelle

Diamantina et tu l'aimes

C'est sa voix

Que tu entends

Diamantina il t'appelle

Diamantina t 'es sa reine

Entends son souffle

Là dans le vent

 

Garde courage

Et ce parcours

Tous ces dangers

Tu n'auras pas à regretter

Quand il t'ouvrira grand les bras

Diamantina il t'appelle

Diamantina et tu l'aimes

C'est sa voix

Que tu entends

Méditant

L'instant présent
C'est le cadeau de vivre
Au bon moment
En rupture d'équilibre
Avec ces gens
Qui font d'un homme libre
Un prisonnier du temps


L'instant présent
C'est le bonheur de dire
Ce qu'on ressent
Et l'envie d'accomplir
En cet instant
Ce qui reste à construire
Pour être heureux vraiment


Passé antérieur 
Futur compliqué
Vivre l'instant
Sans chercher à tricher
Passé antérieur
Futur compliqué Prendre le temps 
D' apprécier ce qui est
Et bientôt ne sera plus


L'instant présent
C'est de pouvoir choisir
Chemin faisant
La direction à suivre
Au gré du vent
Et savoir lâcher prise
Aux souvenirs épuisants

 
L'instant présent
C'est savourer de vivre
Dès maintenant
Sans que tout parte en vrille

Vivre l'instant

Sans chercher à tricher

Passé antérieur

Futur épuisé

Prendre le temps

D' apprécier ce qui est

Et bientôt ne sera plus 

L'instant présent

C'est quand on réalise

Que c'est touchant

De voir que s'éternisent

Les rires d'enfant

Trop restés sous l'emprise

D'un même emploi

Emploi du temps

Passé antérieur

Futur compliqué

Vivre l'instant

Sans chercher à tricher

Passé antérieur

Futur épuisé

Prendre le temps

D' apprécier ce qui est

Et bientôt ne sera plus

L'instant présent

C'est le cadeau de vivre

Au bon moment

En rupture d'équilibre

Avec ces gens

Qui font d'un homme libre

Un condamné

Un condamné du temps

 

L'instant  présent

En gain de temps
Eviter qu'on gaspille
Ce trop précieux
Précieux vivant

Passé Antérieur
Future compliqué

L'INSTANT PRESENT

En-tête 2

Ça n'avance plus sur Brooklyn bridge

On dirait que soudain tout se fige

Même Le chauffeur du yellow cab

Y a deux minutes vient d'péter un câble

 

Fuyons à pied tant qu'il est temps

Forrest Gump en aurait fait autant

Lâche pas ma main tout ira bien

Je vois les bancs du parc au lointain

 

No time to loose

New-york patiente

Sur les pelouses

Look at 

Look at 

The fools 

 

Battery park le 4 juillet

Battery Park je te promets

Des drapeaux sur Manhattan

Un tour en aéroplane

Et le statut

de la liberté

 

Battery park le 4 juillet

Battery Park si tu m'remets

Les clés d'la ville qui dort jamais

Tous les deux comme on s'ra bien

En liberté

A déployer nos ailes