Remerciements 

À la maman de Gary, qui a cherché à amorcer mon initiation, et que j’ai éconduite par peur de ce que j’allais découvrir. Qu’elle soit comblée là-haut.

 

À Christal, qui a pris le relais parce que le moment était venu, et m’a consacré tant de temps, car comme dirait l’autre, il y avait du pain sur la planche.

 

À ce visage divin, qui m’est apparu à plusieurs reprises dans une pierre de sel.

 

À tous ceux anonymes ou connus, dont j’ai croisé la route.

 

Aux artistes et compositeurs qui continuent d’année en année à me renouveler leur confiance. Je vous aime. Vous faites partie de ma vraie famille.

 

Aux médias qui ont cru en moi et ont soutenu Au Bout jusqu’au bout.

 

À toi Eliott, qui ne cesse de m’étonner de jour en jour, sans juger ce père très souvent parti dans ses voyages oniriques.

 

À Philippe Meisburger, qui à l’heure qu’il est, doit être plongé dans l’écriture de son nouveau roman, et qui comme moi a besoin de paliers de décompression pour revenir à la surface.

 

À toute la Team 7 Music, qui ne cesse d’aller vers la lumière. Vive la remontada !

 

À Mulhouse, la ville qui m’a vu naître, théâtre d’une grande partie de mon existence.

 

À tous ces gens, qui ont été des précurseurs ou visionnaires, et n’ont pas toujours été compris car trop en avance sur leur temps.

 

À Martine « Enitram » pour son aide technique inestimable… ah moi et les machines, c’est une autre histoire ...

 

À vous tous mes lecteurs et lectrices, qui découvrez mes écrits et bouffées délirantes qui vous entraînent parfois dans des mondes plus subtils que je ne le suis vraiment. Continuez à suivre mon actualité sur ce site qui a été créé à votre intention : www.thierrybrenner.fr

 

Rejoignez également le groupe « Au Bout » et n’hésitez pas à y envoyer vos photos, vos témoignages, et votre ressenti.